Actualités

Phases des réponses immunitaires adaptatives

Les réponses immunitaires adaptatives se composent de phases consécutives :

reconnaissance de l’antigène par les lymphocytes spécifiques, activation des lymphocytes (qui consiste en leur prolifération et en leur différenciation en cellules effectrices), puis phase effectrice (élimination de l’antigène). La réponse décline lorsque l’antigène est éliminé, et la plupart des lymphocytes stimulés par l’antigène meurent par apoptose. Les cellules spécifiques des antigènes qui survivent sont responsables de la mémoire immunitaire. La durée de chaque phase peut varier en fonction des différentes réponses immunitaires. L’axe des ordonnées représente une mesure arbitraire de l’amplitude de la réponse. Ces principes s’appliquent à l’immunité humorale (assurée par les lymphocytes B) et à l’immunité cellulaire (assurée par les lymphocytes T).

Aucun commentaire