Actualités

Cellules de Langehrans

Le mucose associated lymphoid tissu (MALT) est un ensemble de cellules immunitaires et de structures tissulaires impliquées dans la défense de l'organisme contre les pathogènes, dispersé dans les muqueuses c'est-à-dire les épithéliums et les tissus conjonctifs en contact avec le milieu extérieur (peau, ou tube digestif par exemple). Citons par exemple les cellules de Langehrans, les lymphocytes intra-épithéliaux, ou les cellules en -M.

Les cellules de Langehrans sont des genres de monocytes spécialisés et donc ont pour origine embryonnaire, comme la plupart des cellules immunitaires, les tissus mésoblastiques et les cellules souches hématopoïétiques. Elles possèdent des prolongements cytoplasmiques appelés dendrites, qui leurs permettent de se faufiler entre les cellules des épithéliums ; on les retrouve ainsi dans tout les épithéliums malpighiens c'est-à-dire pavimenteux pluri-stratifiés. Étant dispersés entre les cellules épithéliales ils sont difficiles à trouver en coloration standards sur les coupes au microscope optique, et de ce fait on peut les révéler grâce à de l'immuno-histo-chimie (IHC) avec des anticorps anti-protéines S100.
Ces cellules ont un rôle de présentateurs de l'antigène. Elles se déplacent dans les épithéliums et captent les antigènes de la lumière au dessus de l'épithélium ou qui pénètrent dans les épithéliums grâce à leurs dendrites. Une fois l'antigène capté, migrent jusqu'à un organe lymphoïde pour y présenter un échantillon de l'antigène capté à des cellules des réactions immunitaires secondaires comme les plasmocytes qui pourront réagir de façon spécifique contre l'antigène présenté.

Aucun commentaire