Actualités

Orthophoniste



1. Définition de la profession
L’orthophonie est un mot composé de « ortho » et «  phonie », éléments du grec voulant dire respectivement « droit, correct » et « voix, son ».
L’orthophonie est une discipline paramédicale dont les professionnels dépistent, font le bilan et traitent les troubles de la voix, de la parole, du langage et de la communication orale et écrite.
L’orthophoniste est un professionnel paramédical, s’occupant de la rééducation de la voix, de la parole et des troubles du langage oral et écrit, et intervenant, dans les domaines curatif et préventif, auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes et personnes âgées, en difficulté dans leur communication.
2. Conditions d'accès
L'accès à la filière est ouvert aux bacheliers scientifiques, option sciences expérimentales, sciences mathématiques, sciences économiques ou sciences techniques et aux fonctionnaires justifiant certaines conditions
3. Objectifs de formation
Le programme de formation vise à préparer des futurs professionnels capables de :
- Participer à la définition des besoins des patients en matière de soins orthophoniques
- Appliquer, aux patients, les prescriptions médicales en matière d’orthophonie
- Assurer l’information et l’éducation des patients en matière d’orthophonie.
4. Programme de formation
Les études préparant au diplôme d’État de l’Orthophoniste sont étalées sur 3 ans. Le volume horaire total alloué à l’enseignement apprentissage est de 3900 h à raison de 1300 h par année. Les évaluations représentent 140 h par année.
4.1. Programme théorique et pratique:
La Première Année est réservée à un enseignement apprentissage fondamental, axé sur les connaissances générales, sciences sociales et humaines, l’anatomie physiologie et l’initiation aux techniques de l’orthophonie ;
La Deuxième Année est consacrée à un enseignement d’apprentissage permettant la prise en charge des patients en matière d’orthophonie ;
La Troisième Année est consacrée au développement de l’esprit d’initiative, de responsabilité et de prise de  décision professionnelle.
4.2. Stages:
Durant les trois années de formation, des stages d’information, d’observation et des stages d’application des objectifs pratiques en orthophonie sont programmés en complément des cours magistraux.
4.3. Mémoire de Fin d’Etudes:
- Au cours de la troisième année, les candidats ayant validé la totalité des enseignements théoriques et pratiques, présentent et soutiennent oralement un mémoire de recherche. Ils sont sous la responsabilité d’un directeur de mémoire, un enseignant ou un maitre de stage.
- L’objectif du mémoire de fin d’études est la réalisation d’un travail personnel, préparé seul ou à deux, qui vise à permettre à l’étudiant d’approfondir un domaine particulier d’intérêt, d’émettre des hypothèses qu’il pourra confronter à la réalité clinique.
Télécharger le programme en pdf 
5. Champs d'exercice professionnel
Après l’obtention du diplôme d’orthophonie, le lauréat  exerce sa profession à titre libéral en travaillant à son cabinet, ou à titre salarié, soit dans le secteur public, soit dans le secteur privé.
Le Secteur Public :
- Les Hôpitaux (Services : O.R.L., Chirurgie Maxillo-faciale, Neurologie, Pédiatrie…) ;
- Les Centres de Santé : Les Unités d’Orthophonie.
Le Secteur Privé :
- Les Institutions Spécialisées pour Handicaps Sensoriels, Moteurs, Mentaux ;
- Les Institutions Médico-pédagogiques ;
- Les Centres Spécialisés : Centres Médico-psycho-pédagogiques.
Les Ecoles :
- Les Ecoles Maternelles ;
- Les Ecoles du Premier Cycle de l’Enseignement Fondamental ;
- Les Classes Intégrées.
Les Cabinets Privés.
6. Profils de compétences
Les qualités nécessaires à l'exercice de cette profession sont :
- La patience ;
- L’enthousiasme ;
- La persévérance ;
- L’égalité d’humeur ;
- Un bon équilibre psychologique ;
- Une bonne diction et une excellente orthographe ;
- Un rapport de confiance avec le patient et sa famille ;
- La capacité d’établir une relation privilégiée ;
- Des aptitudes adaptatives à chaque cas.
Donc un  bon orthophoniste doit avoir :
- Des aptitudes pédagogiques solides ;
- Le sens  des relations tant avec les adultes qu’avec les enfants.
Ainsi l’orthophoniste doit avoir les aptitudes suivantes :
- Etre disponible ;
- Avoir le sens de l’écoute ;
- Avoir le sens de l’observation ;
- S’adapter ;
- Rassurer ;
- Stimuler le désir de communiquer ;
- Construire un projet de rééducation.

Aucun commentaire