Actualités

Les organites cellulaires



Les organites cellulaires


Selon leur fonction principale, les organites interviennent dans les processus de synthèse ou de dégradation métaboliques. Cette distinction arbitraire a l'intérêt de montrer le dynamisme du métabolisme cellulaire.
Les constituants cellulaires sont soumis à un renouvellement permanent qui permet à la cellule de répondre au mieux aux sollicitations physiologiques.

Les organites de synthèse
Le noyau : dont les fonctions principales sont en relation directe avec les processus informationnels, se présente généralement sous forme d’une masse sphérique occupant environ le tiers du volume du cytoplasme. Il est limité par l’enveloppe nucléaire, constitué par deux membranes qui circonscrivent le nucléoplasme. Le noyau contient la quasi-totalité de l’ADN cellulaire.
La mitochondrie : organite limité par deux membranes, dispersés en grand nombre dans le cytoplasme, représentent les centrales énergétiques, qui grâce à leur équipement enzymatique, mettent à la disposition de la cellule de l’énergie directement utilisable. Elle contient un ADN spécifique, l’ADNmt (ADN mitochondrial : 16000p.b.)
Le réticulum endoplasmique (RE) : est un ensemble de cavités anastomosées. Il permet la synthèse des protéines destinées à l’exportation (grains de sécrétion) et la plupart des protéines membranaires.
Le réticulum endoplasmique lisse : est impliqué dans la synthèse de lipides et d’hormones stéroïdiennes.
l'appareil de Golgi : désigne l’ensemble de dictyosomes de la cellule. Chaque dictyosome regroupe des saccules empilés, des vésicules de petites dimensions. Il modifie, trie, emballe et expédie les produits élaborés par le RE.

Les organites de dégradation

L'endosome : situé sur la voie de l’endocytose, est formé par invagination de la membrane plasmique, il permet le recyclage des membranes et des protéines de surface, ainsi que l’apport des substances nutritives nécessaires à la cellule.
Les lysosomes : sont des organites limités par une membrane, qui contiennent un très grand nombre d’hydrolases capables de lyser la majorité des molécules contenues dans la cellule (dégradation des protéines, lipides et des glucides etc.). Les hydrolases clivent les molécules en composés simples, de faible poids moléculaire, qui sont réutilisés par la cellule.
Les peroxysomes : sont des organites sphériques qui contiennent des peroxydases qui détruisent le peroxyde d’hydrogène. Ils contiennent aussi des enzymes intervenant dans le catabolisme des lipides membranaires, et dans la détoxification des molécules potentiellement dangereuses.

Les organites de structure


Le cytosquelette :
Est une entité constituée par l’ensemble des microtubules (MTs), des microfilaments
d’actine (MFs) et filaments intermédiaires (IFs). Il intervient dans la morphologie cellulaire, le transport intracellulaire, la motilité cellulaire, la mitose et la méiose.
Les MTs parcourent le cytoplasme et convergent vers le centre. Ce sont des polymères de dimères de tubulineαβ
Les MFs sont des polymères instables de l’actine globulaire
Les IFs sont des polymères stables : ils regroupent les filaments de cytokératine , de vimentine de desmine, etc.
Le cytosquelette possède trois protéines motrices, la myosine (pour les MFs), la dyénine et la kinésine (pour les MTs) qui déplacent les divers composants cellulaires.

En général, toutes les cellules ont les mêmes organites, mais en fonction de leur rôle dans l'organisme (de leur spécialisation), ils sont plus ou moins développés.

Exemples :

Les cellules pancréatiques : contiennent l’appareil de Golgi en abondance pour la productiond'enzymes digestives.

Les cellules lymphocytaires B : contiennent le réticulum endoplasmique en abondance pour la production d'anticorps.
Les cellules hépatiques : possèdent des péroxysomes en abondance pour détoxifier le sang.
Les cellules leucocytaires : contiennent des lysosomes en grande quantité pour tuer les microbes.
Les cellules musculaires : cytosquelette abondant (actine et myosine) pour la contraction.
Les cellules nerveuses : contiennent un cytosquelette abondant (tubuline) impliqué dans le transport des vésicules de neurotransmetteur.

Organites spécifiques d’une cellule Végétale:
Paroi cellulaire, Vacuole centrale, Chloroplaste, Plasmodesmes 

Organites communes aux cellules animales et végétales:

Noyau, Centrosome, Appareil de Golgi, Mitochondrie, Peroxysome, Membrane plasmique, Réticulum
endoplasmique rugueux et Réticulum endoplasmique lisse, Ribosomes, Cytosquelette.

Organites spécifiques d’une cellule animale:

Lysosomes, centrioles, flagelles (sauf sur certaines gamètes)

télécharger fichier ici 

Aucun commentaire